Avantages fiscaux liés à un investissement immobilier à l'Ile Maurice

Garantis par la convention bilatérale signée en 1980 entre les gouvernements français et mauricien

Optimisation fiscale

Pas d’impôt sur la fortune (ISF)

Pas de taxe sur les plus-values

Pas de taxe foncière

Pas de taxe d’habitation

Imposition maximum 15%

UN ENVIRONNEMENT PROPICE ET RASSURANT

Au-delà des clichés paradisiaques d’une île aux multiples attraits, l’Île Maurice a réussi en l’espace d’une génération à transformer son tissu économique, pour s’imposer aujourd’hui comme une destination de choix des investisseurs internationaux.
Plus de 130 millions d'euros sont ainsi investis chaque année dans l'immobilier neuf. Cet engouement pour l'immobilier Mauricien est la résultante de plusieurs facteurs:
En tout premier lieu, l’environnement est idyllique, cette île est un véritable paradis : la douceur du climat tropical, les paysages d'une intense beauté, l'eau turquoise des lagons et leurs immenses plages de sable blanc.
Autre atout et pas des moindres, Maurice est un des pays de droit les plus sûrs du monde, Le climat politique y est stable avec une économie en plein boom qui encourage l'investissement.
Le faible décalage horaire, l'hospitalité légendaire des mauriciens et le fait qu'ils parlent français ont toujours fait de cette île paradisiaque une des destinations préférées des Français. Mais le fait que plus de 1.500 d'entre eux aient déjà investi dans l'immobilier sur l'île Maurice s'explique surtout par le fait que la fiscalité mauricienne soit une des plus basse du monde !

 

UN DES PAYS LES PLUS VERTUEUX EN MATIÈRE DE FISCALITÉ

Le gouvernement mauricien a developpé sa puissance économique grâce à une politique qui encourage l’investissement tout en étant respectueux des standards internationaux. La signature d’accords et de traités de non double imposition avec de nombreux pays - dont la France - a permis à l’OCDE de classer l’Ile Maurice comme l’un des pays les plus “vertueux” en matière de fiscalité. Grâce à la convention bilatérale de 1980, modifiée en 2011 entre les deux pays, la fiscalité mauricienne est particulièrement avantageuse pour les contribuables français. Un investissement à Maurice s’effectue donc dans un cadre parfaitement légal et repésente une « optimisation fiscale » particulièrement intéressante:

  • Pas d'inscription à l’ISF (Impôt Sur la Fortune).
  • Pas d'imposition sur les plus-values immobilères.
  • Pas de prélèvements sociaux ni d'impôts fonciers.
  • 15% d'imposition maximum sur les revenus fonciers.
Le fait de pouvoir tirer profit de ces avantages en toute légalité tout en restant imposé en France (il n'est pas necessaire de devenir résident mauricien) explique que les Français représentent 40% des investisseurs à l'Ile Maurice.

SIMILITUDE DE L’ENCADREMENT JURIDIQUE AVEC LA FRANCE

La similitude de l'encadrement juridique et des garanties avec la France représente un autre avantage considérable pour un investisserur. L'acquisition d'un bien immobilier sur l’Ile Maurice est semblable à celle d'un bien neuf en France. Les ventes sont régies par les règles de la VEFA. Les versements d'argent sont effectués sur le compte séquestre d'un notaire en fonction de l'avancement des travaux et le promoteur doit disposer d'une Garantie Financière d'Achèvement (GFA) délivrée par une banque assurant le parfait achèvement du projet immobilier.